Agent de Sécurité Cynophile

L’agent de Sécurité Cynophile est un agent de sécurité qui remplit un certain nombre de missions qui peuvent, entre autres, aller du simple gardiennage de biens à la protection et la défense de personnes, en passant par la détection de matières. Ce professionnel travaille conjointement avec un chien qui aura, au préalable, été dressé selon le type de missions sur lesquelles il aura à intervenir avec son maître.

Ses missions :

 Il effectue des missions consistant à assurer la protection des biens et/ou des personnes sur un secteur géographique déterminé en application des consignes en vigueur.

  • Activité de base : rondes de surveillance, contrôle et surveillance de sites et périmètres tels que parkings, entrepôts, chapiteaux et toutes autres zones dont il a la garde
  • Interventions à la demande du personnel autorisé ou sur des alarmes pour effectuer une levée de doute
  • Prévenir ou faire prévenir les services compétents et/ou les personnes désignées pour faire cesser le trouble concerné
  • Détecter la présence d’une personne, d’objets ou encore de produits pouvant porter un préjudice à la sécurité des biens des personnes.

 

Spécificité propre au poste :

L’utilisation du chien, pouvant être considérée comme une arme par destination, est purement préventive et dissuasive. Toutefois, dans une situation d’intrusion et/ou d’agression, l’intervention du chien ne peut s’effectuer que dans le strict respect de la législation relative à la légitime défense.

Pour d'autres renseignements, n'hésitez pas à nous contacter.

LOGOA_03

57, rue du Président Édouard Herriot 69002 Lyon
Service administratif : 09 81 42 78 61
Mobile : 06 64 30 91 58
Interventions : 06 60 36 98 57
E-Mail: contact@alliance-securite-privee.com

Contactez-nous

4 + 3 =

Société privée - autorisation d’exercer AUT - 069 - 2113-04-14-20140372621 - SARL au capital de 8 000 € - RCS Lyon 808 792 832 - APE 8010Z

L’autorisation administrative préalable ne confère aucun caractère officiel à l’entreprise ou aux personnes qui en bénéficient. Elle n’engage en aucune manière la responsabilité des pouvoirs publics. (Article L612-14 du CSI).